Site intercommunal >>

DIMENSION PAYSAGERE : SYNTHESE

CONSTATS

Des atouts :

  • l’activité agricole qui maintient les paysages en vie,
  • le contrôle exercé sur les enfrichements,
  • le réseau dense de petites routes qui desservent le moindre hameau et dégagent des vues sur des paysages prestigieux,
  • la qualité des fermes et hameaux isolés,
  • les chemins de randonnées,
  • l’organisation ancestrale des paysages dans le domaine de gestion de l’eau

Des faiblesses :

  • la déprise des paysages agricoles et leur transformation en friches forestières ou arbustives
  • l’impossibilité de s’arrêter au bord des routes pour regarder les paysages à des endroits stratégiques
  • les occupations sauvages par un bâti individuel ou technique irréfléchi
  • les difficultés à repérer un itinéraire de randonnée
  • les risques de perte de relation des campagnes avec l’organisation du réseau hydrographique

ENJEUX

  • Protéger et valoriser les espaces agricoles et forestiers comme outil de production, de gestion et d’organisation de l’espace en maîtrisant le développement d’activités et d’urbanisation le long des axes de circulation
  • Préserver les unités bâtis d’exploitation et leurs assises et veiller à l’intégration de nouvelles constructions à vocation d’activités agricoles ou d’habitat (exploitant agricole)
  • Protéger et valoriser le petit patrimoine et le bâti vernaculaire
  • Préserver les abords des cours d’eau, des plans d’eau et revaloriser les ouvrages hydrauliques tels que les fosses (ripisylves, bandes enherbées, entretiens et plantations)
  • Prendre en considération les paysages perçus depuis les axes de circulation et identifier les itinéraires offrant des vues spectaculaires sur le grand paysage
  • Aménager des sites de points de vues panoramiques valorisant le territoire